Carnaval de Saint Didier en Velay 1961 suite

Chaque année, le dimanche précédant mardi-gras, Saint-Didier en Velay fête son carnaval. La tradition veut que ce carnaval ait été rapporté d’Italie au XVI° siècle par un seigneur de Saint-Didier, duc de Joyeuse.
Autrefois, le carnaval était l’affaire de « la partie » composée de plus de quatre-vingts personnages, arlequins, suisses, cuisiniers et bien sûr « carnavaux « . Dans un ordre immuable, ils parcouraient les rues du vieux Saint-Didier en jouant des scènes. Tout finissait par le jugement et la condamnation à mort de carnaval. Carnaval était brûlé pendant que les acteurs chantaient : » adiou paoure, paoure, paoure ! Adiou paoure Carnava ! »
Le carnaval perdura jusqu’à la fin du XIX° siècle puis s’éteignit après un dernier sursaut en 1928.
En 1960, l’équipe municipale décida de « refaire carnaval « , depuis c’est chaque année un véritable succès.
Dorénavant, les fêtes de carnaval s’étalent sur trois jours avec le samedi un gala de variétés, le dimanche un défilé entraîné par « la partie » et auquel participe une grande partie de la population, et enfin le mardi un bal masqué gratuit qui clôture la fête.